Mon père vient de mourir, quelles sont les formalités urgentes ?

Le décès d’un parent crée toujours un choc psychologique et émotionnel au sein de la famille. Cependant, c’est également un évènement qui, bien que triste, engendre de nombreuses formalités qu’il convient de remplir dans l’immédiat. Parmi celles-ci, figurent les démarches administratives : contacter tous les instances liées au défunt comme l’assurance, la mutuelle, un éventuel employeur, la caisse de retraite, etc. Il faut aussi s’occuper des obsèques, de la succession, entre autres. Votre père vient-il de mourir ? Retrouvez toutes les formalités urgentes à remplir, dans ce dossier.

La constatation du décès

Le décès est un état signifiant l’arrêt définitif et irréversible des fonctions vitales d’un individu. À cet effet, pour s’assurer que votre père a véritablement rendu l’âme, la première démarche à mener est de faire constater le décès. Cette opération doit être réalisée par un médecin certifié. Ce dernier, en cas de confirmation, doit établir un acte qui atteste que votre parent est bel et bien mort : il s’agit du certificat de décès.

Il se pourrait que votre parent ait été hospitalisé dans les derniers instants de sa vie. Dans ce cas de figure, il incombe au médecin qui autrefois était chargé de le traiter, de prononcer son décès et d’établir le certificat médical. Après cette étape, vous devez en urgence passer à l’établissement de l’acte de décès. Cependant, pour cela, il faut procéder à la déclaration du décès.

Note importante : il faut veiller à respecter les volontés du défunt concernant le traitement à réserver à son corps, une fois décédé. C’est à ce niveau qu’intervient les questions liées à l’inhumation, à la crémation, au don des organes, etc. Pour la suite des démarches, si vous désirez être accompagné, n’hésitez pas à vous rendre sur Succession Service  pour avoir de l’aide.

La déclaration urgente du décès

La déclaration du décès entre dans la catégorie des démarches administratives. Elle consiste à informer les autorités de la région où est survenu le décès de votre parent, de la situation de ce dernier. Ainsi, dès lors que vous obtenez le certificat attestant sa mort, vous devez vous rapprocher de la mairie pour effectuer ladite déclaration. C’est cette démarche qui vous permettra d’obtenir l’acte de décès. Cette étape doit obligatoirement être complétée dans les 24 heures suivant la perte de votre père. Pour ce faire, vous devez vous munir de justificatifs tels que :

  • une pièce d’identité du défunt (carte d’identité ou passeport) ;
  • le certificat de décès ;
  • une carte de séjour (s’il s’agit d’un étranger).

Si votre père est décédé à l’hôpital, toutes ces démarches peuvent être faites par l’entreprise de pompes funèbres qui se chargera de l’organisation des obsèques. De la même manière, si cela a lieu dans une maison de repos, les démarches de la déclaration incombent à l’établissement dans les 24 heures qui suivent le décès.

Prévenir les instances concernées

Si votre père avait des liens dans la communauté ou était une haute personnalité de la ville ou de votre pays, cette étape est aussi importante qu’urgente. Vous devez dans l’immédiat notifier à ses collaborateurs que ce dernier n’est plus. Parmi les instances et tiers concernés à prévenir, il y a :

  • l’employeur, s’il le défunt est un employé ;
  • les employés, si le défunt est un employeur ;
  • le propriétaire de son domicile, s’il était locataire ;
  • la banque et autres établissements de crédit ;
  • la mutuelle complémentaire, la caisse d’assurance maladie, la caisse de retraite, etc.
  • le notaire, entre autres.

Cette étape est urgente puisqu’elle vous permet, d’une part, de connaître l’emplacement de ses biens. Ainsi, chaque instance contactée doit faire savoir les relations la liant avec le défunt. D’autre part, ces informations vous permettront de connaître les démarches à mener auprès desdites instances pour l’ouverture de la succession. Toutefois, l’ouverture de la succession est faite suite à un procès au tribunal de première instance.

L’organisation des obsèques

L’organisation des obsèques est une démarche à mener en dernière position, c’est-à-dire après toutes les autres formalités urgentes. Pour cette étape, vous devez définir un budget à allouer aux différentes dépenses liées à l’enterrement (rédaction avis de décès, faire part, cercueil, etc.). Il y a également le choix du tombeau dont vous devez vous occuper, ainsi que le transport du corps, sans oublier le convoi funéraire.

Si votre père avait souscrit à une assurance obsèques, cela peut vous simplifier les choses. Cependant, pour pouvoir en profiter, vous devez contacter l’assureur pour connaître tous les documents à réunir dans le cadre du contrat.

Retenez que pour dire un dernier au revoir à son père décédé, il faut des démarches urgentes. Celles-ci peuvent être administratives ou familiales.

Posts created 412

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut