Marche des Fiertés : les origines de la Gay Pride de Paris

La communauté LGBTQ+ se mobilise chaque année à travers la marche des fiertés communément appelée « Gay Pride ». C’est un mouvement qui leur permet de revendiquer leur droit et leur orientation sexuelle de façon publique. Souhaitez-vous en savoir plus sur la naissance de la Gay Pride ? Focus.

Une manifestation aux origines américaines

Si le drapeau lgbt aux couleurs arc-en-ciel est fièrement brandi en France, c’est grâce aux Américains. Tout remonte en juin 1969 dans le bar Stonewall Inn de Manhattan où des patrouilles de police visaient à contrôler la vente d’alcool. Il s’agissait d’un bar gay et qui appartenait à l’époque à la mafia.

Une altercation a alors eu lieu entre force de l’ordre et les consommateurs. Ceux-ci considéraient cette opération comme un harcèlement et des actes d’homophobie. Il faut savoir que la police avait arrêté et frappé beaucoup de personnes dans cette controverse. La manifestation s’est tout de même poursuivie le lendemain et pendant plusieurs autres jours mais de manière plus pacifique.

Elle a alors engendré la première gay pride qui est un mouvement de défense des droits des homosexuels. La première marche eut lieu à New York. Elle a ensuite été introduite dans les villes comme San Francisco et Los Angeles. Avec le temps, la manifestation a transcendé les frontières et d’autres pays comme la France l’ont adopté.

Paris et Gay Pride : la révolution de 1977

Il faut retenir que la France entre dans la danse de la gay pride sept ans après les USA. Ce ralliement a eu lieu en grande partie pour abolir la pénalisation de l’homosexualité. Avec l’avènement du Sida qui a décimé une grande partie de leur communauté à partir de 1980, le mouvement s’est intensifié. Les gays souhaitaient faire pression sur les hommes politiques avant l’élection présidentielle. Le but était d’obtenir des réponses à leurs revendications.

Le premier rassemblement eut lieu le 4 avril 1981. Il comptait environ 10 000 personnes avec la présence de figures emblématiques comme Jack Lang et Juliette Gréco. Quelques jours plus tard, d’autres personnalités politiques comme François Mitterand apportent leur soutien à la marche des fiertés.

Celui-ci affirme que chacun devrait se mêler de ses mœurs. Toutes ces actions ont contribué à dépénaliser l’homosexualité en France en 1982. Depuis lors, la parade des LGBTQ+ se fait chaque année précisément le mois de juin. Ce dernier a d’ailleurs été baptisé mois de la fierté. Chaque ville française se charge de fixer sa propre date. La marche des fiertés a contribué à la naissance de la première boutique lgbt . Elle a permis aux homosexuels de s’affirmer en tant que citoyens français.

Posts created 412

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut