Investir dans l’immobilier neuf : quels pièges éviter ?

Le placement immobilier est une mine d’or pour les investisseurs qui savent bien investir. Bien investir dans l’immobilier, c’est reconnaître les opportunités d’investissement en considérant également les avantages fiscaux. Mais malheureusement, pour faute d’informations, beaucoup de personnes se plantent sur leurs premiers investissements immobiliers. Vous voulez investir dans  l’immobilier neuf ? Si oui, cet article devrait vous servir de guide.

Les erreurs à ne pas commettre

La meilleure façon de gagner de l’argent, c’est de ne pas en perdre. L’investissement  dans l’immobilier neuf est l’un de meilleurs moyens de s’assurer un revenu sur le long terme. Cependant, avant de faire n’importe quel investissement immobilier, il y a de petits pièges à éviter.

  • Acheter sur un coup de tête

Un investissement immobilier est à prendre très au sérieux. Un bon investisseur doit bien analyser les offres immobilières avant de faire son achat. En dehors de cela, il doit avoir un objectif clair. C’est à dire qu’il doit savoir exactement les raisons pour lesquelles il veut faire cet investissement. Voulez-vous acheter une résidence principale ou une résidence secondaire ? Voilà des questions auxquelles vous devez répondre.

  • Ne pas s’informer

Une bonne information peut vous permettre de prendre une bonne décision. Si le fait d’ investir dans un programme immobilier neuf a plusieurs avantages, il faut en premier lieu s’informer. En réalité, les avantages liés à un investissement immobilier dans le  neuf varient d’une région à une autre. Il serait donc logique de s’informer suffisamment sur le marché immobilier mais aussi auprès des autorités municipales.

  • Acheter sans visiter

C’est l’un des pièges qu’il faut absolument éviter. L’achat à distance est proscrit. Comment pouvez-vous déterminer le plein potentiel d’un bien immobilier sans l’avoir vu physiquement ? En termes clairs, n’achetez jamais une maison, un appartement ou autre propriété à distance.

  • Ne pas rationaliser les rendements locatifs

Chaque région, ainsi que chaque ville,  a son rendement locatif. L’erreur que beaucoup de personnes commettent, c’est de se fier aux rendements locatifs d’une région pour investir dans une autre. Les demandes de location ne sont pas pareilles dans toutes les régions. Lorsque vous faites cette erreur, vous risquez de vous retrouver sans locataire.

Les avantages fiscaux

Lorsque vous choisissez d’investir dans l’immobilier neuf, vous pouvez bénéficier de plusieurs avantages fiscaux. Il y a notamment la réduction des frais de notaire, l’exonération de la taxe foncière, les avantages de la loi Pinel , les prêts à taux zéro… Le piège à éviter à  ce niveau est de vouloir faire tout par vous-même. Faites-vous accompagner par un agent immobilier compétent qui vous permettrait de remplir les conditions pour profiter de ces avantages

  • Réduction des frais de notaire

À l’acquisition d’une ancienne construction, les frais de notaire s’élèvent à 7 % du prix du bien. En ce qui concerne l’immobilier neuf, les frais de notaire tournent autour de 2 à 3 % de ce prix.

  • Exonération de la taxe foncière

C’est une exonération foncière soumise à l’appréciation du maire. En effet, 90 jours après l’achèvement de votre logement, vous devez contacter le service des impôts fonciers pour bénéficier de cette exonération.

  • Loi Pinel

L’objectif de cette loi est d’encourager les populations  à investir dans l’immobilier neuf. Vous pourriez bénéficier d’une réduction d’impôt allant jusqu’à 21% de votre investissement. En effet, 12 mois après l’acquisition de votre maison, vous devez la mettre en location pour au moins 6 ans.

  • Prêts à taux zéro

C’est un prêt qui vous permet de financer la construction de votre future maison ou de financer une partie de l’achat de votre résidence principale.

Posts created 104

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut