Comment fonctionne le travail en coupure ?

Fréquemment utilisé dans certains secteurs d’activité clé, le travail en coupure consiste à avoir des horaires de travail discontinu dans la journée. Comment s’effectue ce type de travail ? Et comment est-elle réglementée ?

Les spécificités du travail en coupure

Le travail en coupure ou en discontinu est régi par une convention collective afin d’encadrer l’organisation du travail. En effet, pour ce type de travail, les heures de travail sont entrecoupées d’une ou plusieurs interruptions d’activité. Les salariés du secteur de la restauration et du secteur médical font souvent recours à ce type d’organisation de travail. Ceux du secteur de la grande distribution font partie également des salariés qui usent de ce mode de travail. Par exemple, un salarié travaillant en discontinu dans ce secteur peut avoir des horaires de travail de 10 heures à 15 heures et de 18 heures à 22 heures.

Quels sont les horaires pour effectuer un travail en coupure ?

Si vous désirez user de ce mode de travail, vous devez respecter les réglementations imposées par la loi. La juridiction impose une durée minimale de repos de 11 heures consécutives par jours à ceux qui veulent effectuer un travail en coupure. Ainsi, les salariés ne peuvent excéder les 13 heures maximales de travail dans la journée. Pour l’exemple donné précédemment, le cumul des heures de travail dans la journée est de 9 heures (10 heures à 15 heures et 18 heures à 22 heures). Le salarié aura donc 12 heures de repos consécutives soit de 22 heures à 10 heures Afin de respecter les 11 heures consécutives de repos prévues par la loi, vous devrez décaler vos heures de travail le lendemain lorsque vous finissez le boulot très tardivement la veille.

Travail en coupure : les dispositions conventionnelles

Pour passer d’un travail continu à un travail en coupure, vous devez modifier le contrat de travail du salarié. Mais, avant de procéder à cette modification, vous devez avoir obligatoirement l’accord de ce dernier. Toutefois, au sein de chaque entreprise, les dispositions conventionnelles peuvent être différentes. L’entreprise peut exiger dans ses conventions une amplitude horaire maximale plus élevée à ceux qui désirent adopter ce mode de travail. Elle peut soit fixer un intervalle d’heure de coupure de travail dans une journée ou réajuster quotidiennement un temps de repos quotidien. Il faudra donc vous référer aux dispositions de la convention collective au sein de votre société. Cela vous permettra d’avoir plus d’éclaircissement sur les dispositions pratiques existantes avant de commencer un travail en coupure.

Posts created 207

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut