Comment faire un plan d’aménagement paysager

Vous souhaitez transformer votre terrain sans style en un vrai jardin paradisiaque ? Il faudra penser à passer un coup de crayon. Prenez le temps de réfléchir à votre plan d’aménagement. Certaines étapes clés vous permettront de réussir à coup sûr. Découvrez ces étapes dans ce contenu.

Créer le plan d’implantation

Pour réussir votre plan d’aménagement paysager, il est impératif de penser à réaliser un premier dessin de votre terrain, sur ce dessin, placez toutes les constructions et éléments fixes : piscine, cabane, maison, terrasse. Ainsi, vous verrez à plat ce qu’il reste de jardin à aménager. Il ne vous restera plus qu’à mettre au clair les espaces et les zones de circulation. Votre aménagement paysager à Laval est donc sur la bonne voie.

Créer les espaces et les zones de circulation

Cette seconde étape du plan d’aménagement paysager est très capitale. A ce niveau, penser à vous poser certaines questions pratiques. Quelles sont les zones de circulation obligatoires, les allées à créer pour se rendre d’un point A à un point B ? Placez également les murets que vous souhaiteriez construire car le terrain le demande, comme un jardin en pente, ou si vous souhaitez donner plus de profondeur à un terrain trop plat. L’important est ici de tester, réaliser plusieurs possibilités, avec un papier calque différent. Cela vous permettra de choisir la meilleure solution ou peut-être même d’en melanger plusieurs.

Commencer à griffonner vos plantes

Vous devez en premier lieu penser à dessiner les arbres les plus importants en taille. Il est primordial de savoir choisir sa plante ou son arbuste. A ce niveau, votre vigilance doit être de mise, vous ne devez en aucun cas vous arrêter à la taille de vos plantes lors de leur achat. Pensez à toujours vous référer à la taille adulte de l’espèce choisie. De cette façon vous n’aurez pas de mauvaise surprise lors de la pousse, et vous verrez également sur votre plan l’aspect fini de votre jardin aménagé. L’astuce ici pour éviter tout problème est de toujours respecter une distance à votre mur de construction d’un minimum de 1,5 x la taille adulte de l’arbre. Laissez également suffisamment de place entre l’arbre et votre limite de propriété pour tailler vos arbres sans gêner vos voisins.

Passer aux plantes vivaces

Enfin, dernière étape de votre plan d’aménagement paysager, la mise en place de vos plantes vivaces. Laissez de la place également pour la plantation des plantes annuelles. Pour ces choix pensez aux différentes floraisons au fil des mois. Mettez en couleur votre plan pour être sûr d’avoir une belle harmonie visuelle. Bien évidemment, choisissez des plantes en accord avec la nature de votre sol, l’exposition de votre terrain. En choisissant des plantes locales vous ne pourrez pas vous tromper.

Une fois le plan d’aménagement paysager terminé, vous pouvez réaliser les achats de plantes et de matériaux nécessaires à la bonne réalisation des travaux. Cet exercice est utile, peu importe la particularité de votre jardin. Que ce soit un petit jardin de ville, un petit jardin ombragé ou aménager une simple cour en jardin, il est d’une importance capitale d’y réfléchir longuement pour trouver la meilleure approche.

Posts created 573

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut