Quel est le rôle des fondations dans une maison?

 

La construction de toute nouvelle maison nécessite des fondations. C’est un élément capital, car la solidité et la robustesse du bâtiment en dépendent. Mais vous êtes-vous déjà demandé à quoi servent fondamentalement ces fondations ? Voici un article qui traite du sujet.

Fondations de maison : quelle importance ?

Les fondations représentent le socle pour une maison à construire. Elles assurent la résistance et la stabilité de l’édifice sur le terrain. En effet, dans une vue plus large, les fondations d’une maison ont pour rôle d’harmoniser le terrain avec l’édifice. Cela permet de répartir idéalement les charges sur le sol de telle enseigne que l’on n’assiste pas à des incidents une fois la maison construite.

Cette répartition tiendra compte de la nature du sol mais également de sa composition. Par ailleurs, les fondations permettent de préserver les maisons contre des fissures, des infiltrations d’eau et les tassements. Pour faire une Fondation de maison neuve , on tient compte des propriétés du terrain sur lequel elle sera bâtie. C’est en effet la nature du sol qui définira la technique à employer.

Fondations de maison : quelle est la procédure de réalisation ?

Pour réaliser les fondations d’une maison, il faut disposer de connaissances spécifiques. Les travaux se réalisent en 3 étapes essentielles, à savoir : la réalisation des fouilles, le ferraillage et le coulage du béton. En fait, les travaux de fondations commencent par le terrassement. Cela permet d’apprêter le terrain une fois les caractéristiques physiques déterminées. Ensuite, on passe au ferraillage. Il s’agit de l’installation du métal qui servira de socle au béton à couler et qui garantira la robustesse de la maison. Enfin, on passe au coulage du béton. Il faut remarquer que le béton à couler peut être préparé par les maçons ou être commandé.

Fondations de maison : quels sont les différents types ?

Il existe  plusieurs types de fondations de maisons. On compte les fondations superficielles, les fondations semi-profondes et les fondations profondes. Le choix de l’un de ces types se fait en fonction de la maison à ériger.

Les fondations superficielles sont destinées aux terrains très porteurs. Moins profondes (entre 50 cm et 3 m), elles sont adaptées aux édifices légers et sont construites sous les murs porteurs afin de soutenir le poids de l’édifice. Lorsque les terrains sont vulnérables, il faudra prévoir des radiers superficiels.

Les fondations semi-profondes sont des fondations généralement destinées aux maisons en rez-de-chaussée et aux constructions avec sous-sol et étages. Dimensionnées de 3 à 6 mètres, elles sont destinées aux édifices de hauteur moyenne. Cependant, pour assurer la stabilité, ces fondations requièrent une cohésion de l’entièreté de la surface du radier.

Quant aux fondations profondes, leurs dimensions vont de six à plusieurs dizaines de mètres. Il s’agit de fondations destinées aux chantiers de grande envergure. En effet, ces types de fondements reposent sur des pieux, car elles soutiendront des bâtiments de tailles imposantes. Il faut remarquer qu’on fait le choix de ce type de fondation lorsqu’un terrain est trop exposé à l’effondrement ou au tassement.

 

Posts created 163

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut