L’audiodescription : une voix off nous raconte ce qu’on ne voit pas

La technique de l’audiodescription n’est pas toute récente. Elle est apparue aux États-Unis en 1975. Il s’agit d’une technique de description destinée aux personnes  malvoyantes. Grâce à des descriptions sonores faites par une voix off, l’audiodescription permet de rendre accessibles des œuvres audiovisuelles de la télévision, du théâtre ou de divers spectacles. Quel en est le principe de fonctionnement de cette technique ? Voici quelques éléments de réponse.

Une voix off au service des malvoyants

Grâce à la Voix off audiodescription , les éléments visuels d’une œuvre cinématographique sont parfaitement décrits au public non voyant et malvoyant. Ainsi, ce dernier disposera des éléments essentiels à la compréhension du programme ou de l’œuvre en question. La voix off enregistre un texte qui est calé entre les dialogues et les bruitages. Ensuite, tout est parfaitement mixé avec le son original de l’œuvre. En France, plus de 77 000 aveugles et 1,2 million de malvoyants ont accès à leurs programmes télévisés et cinématographiques favoris grâce à l’audiodescription. Outre les malvoyants et malentendants, il existe d’autres types de public concernés par cette pratique :

  • les personnes âgées avec une déclinaison des capacités cognitives déclinent,
  • les malades pour qui il est parfois pesant de suivre la cadence des images,
  • les étrangers qui cherchent à apprendre une langue, etc.

On peut également ajouter les personnes qui ne peuvent pas regarder un programme et qui préfèrent l’écouter. L’audiodescription est utilisée pour deux raisons principales : la compréhension de l’œuvre ou comme simple soutien. Il faut ajouter que tout style de films, téléfilms et documentaires, peut avoir recours à la technique de l’audiodescription.

Les principes fondamentaux de l’audiodescription

L’audiodescription qui décrit ce que vous avez du mal à voir ou à entendre repose sur un ensemble de principes essentiels.

Le respect de l’œuvre

La voix off qui réalise une audiodescription doit veiller à respecter scrupuleusement à l’œuvre et au style de l’auteur sans oublier la cadence du film ou du programme. Non seulement, en tant que descripteur, vous devez transmettre les informations réelles que renferment les images. Mais également, la voix off doit bien exprimer la puissance émotionnelle, l’esthétique et la poésie autour de l’œuvre audiovisuelle.

L’objectivité et la précision

La réalisation d’une audiodescription doit être faite de manière objective. Cela signifie notamment que ce n’est pas les propres sentiments du descripteur qui sont attendus, mais bien ceux de l’auteur de l’œuvre. Tout en étant précise, la description doit notamment renfermer les informations suivantes : les interprètes, les lieux, le temps et l’action.

L’audiodescription ne constitue pas une interprétation des images, mais uniquement une description. Alors les informations relatives à l’œuvre ou au programme ainsi que leur déroulement ne doivent pas être déformés. Il s’agit d’une activité très exigeante qui commence par un travail d’écriture précis, réalisant une analyse pertinente de l’image ainsi que de la bande-son.

Le respect de l’auditeur

Pour que la description de l’œuvre ne soit ni pesante ni fatigante pour l’auditeur, l’audiodescripteur ou la voix off, doit bien adapter à celle-ci. Pour les déficients visuels, il n’est pas alors nécessaire de leur raconter le film puisqu’ils l’entendent.

L’objectif recherché avec l’audiodescription est que la description soit bien conforme avec l’œuvre. Le descripteur doit savoir se faire oublier et permettre aux auditeurs de se concentrer sur le programme décrit. Le moment de plaisir est hautement facilité.

 

Posts created 116

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut