Comment obtenir une habilitation électrique ?

Pour la réalisation d’un quelconque travail qu’on ne peut faire soi-même, on se tourne vers des experts dans le domaine. N’est pas expert qui veut, mais qui dispose de toutes les compétences nécessaires pour se faire appeler ainsi. Pour travailler dans le domaine de l’électricité, il vous faut avoir une habilitation. Dans cet article, nous vous donnons des astuces pour avoir votre habilitation électrique.

Qu’est-ce qu’une habilitation électrique ?

On appelle habilitation électrique, le fait qu’un employeur dans le domaine de l’électricité donne à une personne, l’autorisation de pouvoir effectuer les tâches qui relèvent de son ressort, en toute sécurité. Cette autorisation est donnée après que l’employeur ait vraiment certifié que la personne peut réaliser ces différentes tâches, en respectant les règles de sécurité. Il ne s’agit pas d’une preuve de compétences, mais une preuve sécuritaire. Une habilitation électrique est donnée pour une période donnée. Voici quelques tâches importantes à pouvoir réaliser par le demandeur de l’habilitation :

  • Accéder à des emplacements électriques.
  • Exécuter, diriger et surveiller des travaux concernant l’électricité.
  • Accéder aux coffrets électriques.
  • Faire des consignations.
  • Faire des mesures, des essais, des vérifications dans le domaine de l’électricité.

Les moyens pour avoir une habilitation électrique

Si vous voulez obtenir une habilitation dans le domaine de l’électricité, les choses se résument à la formation. Vous êtes obligé de suivre une formation dans le domaine. En effet, en suivant une formation, vous apprenez à effectuer des interventions et des travaux sur les installations électriques. Vous apprenez surtout les règles de sécurité à adopter. C’est bien évidemment que par rapport à votre manière de respecter ces règles, vous aurez votre habilitation ou pas. Cette formation est considérée comme une formation continue et est généralement organisée par votre employeur. Il faut dire que l’habilitation que vous obtenez dans une entreprise, n’est valable que dans celle-là. Si vous effectuez une mobilité dans une autre entreprise, vous serez obligé de suivre une autre formation.

Les structures de formation vous proposent à peu près la même chose comme formation, puisqu’il y a un cadre qui réglemente les choses. Vous aurez donc des programmes concernant la sensibilisation sur les dangers électriques, la capacité d’identification de toutes les zones qui présentent des risques, la prévention des risques après les avoir évalués, les consignes de sécurité, etc. À la fin de votre formation, vous obtenez une habilitation électrique. Il existe plusieurs niveaux d’habilitation et ce sera au formateur de décider en fonction de vos compétences, concernant les règles de sécurité. On distingue donc les niveaux B1, B2, B1V, B2V, BE, BR, BE essais, H0 et BC.

Il est important de noter que l’habilitation que vous obtenez, est personnelle. Vous ne pouvez pas remettre votre titre à une autre personne. Vous devez l’avoir chaque fois sur vous, lorsque vous allez effectuer une mission. Il peut arriver qu’il y ait un contrôle. Le titre d’habilitation électrique est accompagné d’un recueil sur les instructions de sécurité. Ces instructions ont été établies en considérant la norme NF C18-510 et dépendent de votre niveau d’habilitation. Généralement, une habilitation électrique dure trois ans. Retrouvez toutes les informations en cliquant ici : https://www.aforp.fr/formation-continue/formations/securite-reglementaire/habilitation-électrique-charge-dintervention-generale-br-initiation/.

Posts created 95

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut