Cinq choses à savoir sur l’ACT

La psychologie est devenue un univers qui regorge de nombreuses approches indispensables pour la santé humaine. Parmi ces dernières, il y a la thérapie d’acceptation et d’engagement (ACT) qui est un exercice pratique pour le bien-être de soi. De quoi s’agit-il vraiment ? Focus sur ces 5 choses importantes sur cette technique.

Un traitement cognitivo-comportementale

Dans votre quotidien, vous êtes très souvent confronté à des problèmes de santé liés à l’anxiété ou les douleurs chroniques. Pour aider, le site ma-clinique.fr propose des astuces simples pour votre traitement médical. L’une de ses solutions est l’ACT.

Elle est avant tout une thérapie pour comprendre et traiter les troubles émotionnels et comportementaux. Ici, le psychothérapeute ne cherche pas à modifier la façon de penser du patient. Au lieu de s’interroger sur la véracité d’une pensée, il détermine plutôt l’utilité de cette dernière.

Une thérapie d’acceptation

L’ACT invite le patient à accepter ses pensées, ses sensations, ses émotions et même ses souvenirs. En d’autres termes, cette thérapie vous aide à accueillir votre personnalité. Il est donc clair que l’exercice ne vise pas à contrôler ou diminuer vos pensées ni à vous les faire éviter. Des études ont démontré que l’homme a un grand contrôle sur ces différents comportements. C’est donc sur ce principe que l’ACT repose.

Le soi observateur

C’est l’une des principales composantes de la thérapie d’acceptation et d’engagement. Au lieu d’essayer une fusion avec vos états internes, elle vous aide à les visualiser dans une position d’observateur. Vous serez comme une caméra qui filme une scène, mais qui n’apporte aucun jugement à ce qu’elle voit. Avec l’aide du médecin, vous pratiquez des exercices intenses ou percutants. Ces dernières vont vous aider à adopter plus facilement la posture du soi observateur.

Une thérapie qui cultive la conscience du temps présent

Il s’agit d’une composante essentielle de la thérapie d’acceptation et d’engagement. Elle vous aide à penser dans le présent et à l’instant précis. Il est vrai que cet exercice n’est pas facile, mais ça s’apprend et se cultive. Les thérapeutes aident les patients à y arriver en route sérénité.

Éviter ses pensées n’est pas chose recommandée

La thérapie ACT rappelle au patient qu’il ne doit absolument pas éviter ses pensées et émotions. C’est vrai qu’en se soustrayant aux pensées qui déclenchent l’anxiété et les troubles psychiques, vous retrouvez un soulagement. Par contre, ce genre de bien-être n’est qu’à court terme. Après ce délai, vos soucis réapparaîtront très facilement. En plus, en évitant vos pensées, vous vous éloignez de ce qui est primordial pour vous.

Posts created 573

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut