Les cheminées parisiennes: un emblème de la capitale

Les cheminées, moyens de chauffage traditionnels, sont non seulement d’une grande utilité pour les Parisiens, mais représentent un patrimoine culturel emblématique dont ils ont du mal à se séparer. Allons à la découverte de cette figure emblématique de Paris.

L’histoire des cheminées à Paris : la ville lumière

Les cheminées, invention du Moyen-Âge, ont marqué l’histoire des peuples confrontés au climat de basse température. Les cheminées sont apparues en France pour la première fois, au XIVe siècle. On les trouvait notamment, dans les châteaux, les abbayes, etc. Avec le temps, leur usage s’est répandu et s’est imposé aux habitations des villes, puis à celles des campagnes. Puis, la pénurie en bois du XVIIIe siècle poussa les gens à utiliser le charbon. C’est la suie issue de la combustion de ce dernier, qui a poussé les utilisateurs à trouver une solution pour évacuer la poussière ; ce qui provoqua une évolution dans les modèles de cheminées et le développement de ces dernières.

Non seulement elles servaient à faire la cuisine et se chauffer, mais elles représentaient aussi un pilier de renforcement du lien social. Elles furent délaissées pendant la période des années 20, mais revinrent en force quelques années plus tard. Leurs architectures confèrent aux propriétés, une décoration à part entière. Aussi appelées « Foyers », les cheminées évoquent l’intimité de la famille et la chaleur de la maison. Il n’est donc pas étonnant que les Parisiens se soient battus pour conserver son usage.

Les cheminées désormais interdites à Paris ?

Le premier janvier 2015, l’interdiction des feux de cheminée est entrée en vigueur dans les villes de l’Île-de-France. Cependant, cette interdiction fut annulée le 21 janvier 2015, à condition de respecter les règles de ramonage obligatoires, pour les feux de cheminée à foyer ouvert. Cependant, à Paris, il est interdit d’utiliser la cheminée comme système de chauffage principal. Mais, vous pouvez l’utiliser comme chauffage d’appoint. Par contre, pour les cheminées à foyer fermé, le chauffage principal à feu de bois est permis, à condition que l’émission de poussière ne dépasse pas 16 mg/m3.

Les cheminées parisiennes : un véritable emblème pour Paris

Que ce soient des cheminées anciennes ou modernes, alliant pierre, marbre, linteaux, les Parisiens ont su faire évoluer ces équipements traditionnels par rapport à l’évolution de leurs styles de vie. Éternelles et indémodables, ces cheminées aux architectures emblématiques se comptent en grand nombre dans la ville Lumière. On peut citer entre autres, le beau modèle de cheminée datant de l’époque de la renaissance à l’hôtel de Cluny à Paris. Bien que la plupart des maisons modernes de Paris soient dotées de systèmes de chauffage électrique, les toitures des maisons sont toujours ornées de cheminées défuntes (les cheminées de toit conçues généralement en argile et en métal). Les cheminées des toits de Paris, lui confèrent une beauté caractéristique lui permettant d’avoir la prétention de s’inscrire au patrimoine mondial de l’UNESCO. Les Parisiens ne risquent pas de se séparer de ce patrimoine culturel architectural, ne serait-ce que pour sa beauté. Vous cherchez un appartement de luxe à Paris ? Préférez celui avec une belle cheminée.

Posts created 51

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut