Acheter un terrain: ce que vous devez absolument savoir

L’acquisition d’un bien immobilier est loin d’être une décision anodine. Avant de se lancer, il est essentiel de prendre un certain nombre de précautions. Aussi, il faut au préalable effectuer un certain nombre de vérifications liées à la parcelle. Voici ce que vous devez à tout prix savoir avant d’acheter un terrain.

La proximité des services urbains et le raccordement du terrain aux réseaux

Pour tirer profit d’un investissement immobilier, il faut toujours privilégier les biens à proximité des services urbains. Cela à défaut d’une habitation qui se situe dans une zone urbaine ou en plein centre-ville. Par services urbains, il faut entendre les écoles, les marchés, les arrêts de bus, une gare de métro… Avant d’acheter des terrains à vendre Laurentides par exemple, vérifiez aussi que vous avez facilement accès à l’autoroute. L’existence d’une piste cyclable et d’un sentier pédestre peut également être un atout majeur. Ainsi, vous n’aurez pas besoin de vous tracasser pour vos joggings ou pour marcher. Par ailleurs, n’oubliez pas de vous renseigner sur la sécurité de la zone où se situe le terrain.

Ensuite, assurez-vous que votre parcelle est bien raccordée aux réseaux électriques, téléphoniques, internet, réseaux d’égout… En effet, si cela n’a pas été fait au préalable, vous risquez de débourser de l’argent pour la réalisation des travaux de viabilisation. Pour couvrir ce type de dépense, il vous faut prévoir un budget compris entre 3 000 et 4 500 euros en moyenne. Tout dépend de la distance qui sépare les raccordements de votre terrain.

Vérifier l’existence des certificats d’urbanisme

Encore appelé plan local d’urbanisme (Plu), ce certificat est le principal document permettant d’organiser l’urbanisme au sein d’une commune en France. C’est le remplaçant du plan d’occupation des sols (Pos). Il est entré en application le 13 décembre 2000 et porte l’appellation de Loi Sru. Il est délivré par la mairie de la commune où se situe la parcelle. Ainsi, pour l’achat d’un terrain, le certificat d’urbanisme peut être un élément déterminant.

Son rôle consiste non seulement à vous informer des règles d’urbanismes applicables à votre parcelle, mais aussi les éventuelles restrictions admiratives susceptibles de limiter votre Droit de propriété. Grâce à ce certificat, vous êtes aussi informé à l’avance des taxes d’urbanisme dont vous devez vous acquitter. Sa portée peut parfois s’étendre jusqu’au plan intercommunal.

Vérifier l’état du terrain

Avant d’acquérir un terrain, il est essentiel que vous sachiez la nature du sol. Ainsi, vous serez en mesure de déterminer s’il conviendra à votre projet de construction. En effet, la présence de l’argile, du calcaire, de l’eau ou du remblai nécessite parfois la réalisation d’une fondation particulière.

Pour vérifier l’état de votre sol, vous avez deux différentes possibilités. Vous faites appel à des professionnels de l’étude de sol ou la faire vous-même de manière traditionnelle. Pour y parvenir, il suffit de détecter la présence de certains végétaux sur votre parcelle. Le saule par exemple est souvent retrouvé sur les sols humides. Lorsque vous voyez des fissures, cela indique l’instabilité du terrain. Quoi qu’il en soit, la première option reste la meilleure solution, car plusieurs paramètres entrent en compte dans le cadre d’une étude de sol.

 

Posts created 183

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut