Accueil Journal Europa | Zones | Sud | Protestation serbe contre l'indépendance du Kosovo

Serbie  | 

Protestation serbe contre l'indépendance du Kosovo

Manifestation devant l'ambassade des Etats-Unis à BelgradeManifestation devant l'ambassade des Etats-Unis à Belgrade
Marija Begovic, Array
Articles | Publié le 19.02.2008 La Serbie est catégorique : elle ne reconnaîtra pas le Kosovo. Des manifestations se sont déroulées à Belgrade pour protester contre la perte de la province à majorité albanophone.

Trois heures après la déclaration d'indépendance du Kosovo, dimanche 17 février, des manifestants se sont rassemblés devant l'ambassade des Etats-Unis de Belgrade pour protester contre la création de ce nouvel Etat balkanique.La foule a scandé haut et fort “Le Kosovo appartient à la Serbie” ou “Nous ne renoncerons pas au Kosovo”. Des slogans utilisés par le Premier ministre actuel Vojislav Kostunica. Si le gouvernement serbe a tardé à réagir à cette déclaration d'indépendance et est étonnament resté silencieux pendant plusieurs heures, tous les Serbes avaient bien conscience qu'un événement majeur était en train de se dérouler à Pristina.Autre cible : l'ambassade slovèneLa situation était tendue dans les rues. Des bouteilles, des pierres ont volé dans tous les sens devant l'ambassade des Etats-Unis. Les gens étaient très nerveux. Ils oscillaient entre peur et indignation. Le poids de l'histoire se lisait sur les visages des plus âgés. Les jeunes étaient plus partagés. Les moins radicaux ne veulent pas d'une nouvelle guerre et espèrent rejoindre l'Union européenne au plus vite. Les forces de l'ordre ont utilisé des bombes lacrymogènes pour disperser la foule. Un peu plus tard dans la soirée, des MacDonalds, symbole américain, ont été vandalisés dans le centre ville. Autre cible : l'ambassade slovène. Un cordon de sécurité a été mis en place pour la protéger. Près de 60 personnes ont été blessées en Serbie dans la soirée.Le Parlement serbe a annulé lundi 18 février la déclaration d'indépendance de cette province serbe à majorité albanophone. Des manifestations pacifiques sont prévues à Belgrade le 21 février.

Marija Begovic, Belgrade Serbie

//Auteur


Marija Begovic
Belgrade, Serbie


//Publicité