Accueil Journal Europa | Formats | Dossiers | WEB OFF | Anonyme, j'écris ton nom

Anonyme, j'écris ton nom

I'm on holiday para resolver el problema de remate cialis At euronews we believe in the intelligence of our viewers and we think that the mission of a news channel is to deliver facts without any opinion or bias, so that the viewers can form their own opinion on world events. consommation viagra franceavantages inconvenients The approval was based on data from the HannaH study which showed that the subcutaneous formulation of Herceptin was associated with comparable efficacy to Herceptin administered intravenously in women with HER2-positive early breast cancer. It resulted in non-inferior trastuzumab plasma levels. drugs affecting levitra All 12,500 tons of Warren Hall went down just after 9 a.m. Saturday "without a hitch," said Barry Zepel, a spokesman for the university. About 1,000 people gathered in the parking lot of a nearby Kmart to watch in what became something of a tailgate party. isto a proa de cialis en parafarmacias Now home to around 40,000 people, the community was originally built for families relocated to the outskirts by Rio's authorities to rid the city centre of its favelas. However, it became notorious for its gangsters, criminals and dangerous streets. viagra no prescription new york "Steve transformed Apple into one of the most innovative companies in the world and we understand the responsibilities that come from carrying his legacy forward with this project," Apple's head of real estate and facilities, Dan Whisenhunt, told the council, according to the paper. "We've designed it with the same care and attention to detail as we do with all Apple products." levitra levitra viagra professional pxju He married Beverly Cline in 1949 and went to work for the Campbell Ewald advertising agency. He soon became an ad writer but wrote Western stories on the side, selling mostly to pulp magazines, and to men’s magazines like Argosy, and one story to the Saturday Evening Post. st viagra in holland rezeptfrei In theory, at least, this would mean if you invested £10,000 through an adviser the fee you would pay them, now and into the future, would be expressed in cash terms, clearly and upfront. The FCA said most advisers had "made progress". Many, though, were still muddling clients by failing to disclose ongoing costs properly, it said, and by sticking doggedly to percentage expressions of costs that "some consumers found confusing". cialis gel caps from youtube Earnings before interest and tax (EBIT) were 1 million pounds ($1.52 million) in the three months to July, up from the 45 million pound loss it reported in the same period a year ago, the world's oldest travel firm said. einfuhr von viagra “We sense the complexity of such matters when we hear professionals speak of neuroses and psychoses, of genetic predispositions and compulsions, of bipolarity, paranoia and schizophrenia,” Elder Holland said. “However bewildering they may be, these afflictions are some of the realities of mortal life, and there should be no more shame in acknowledging them than acknowledging a battle with high blood pressure or the sudden appearance of a malignant tumor.” viagra in chisinau "The dollar faces a lot of key event risk in the week aheadwith the release of the U.S. Q2 GDP report and the latest FOMCpolicy meeting on Wednesday, followed by the release of the U.S.employment report for July on Friday," said Lee Hardman,currency strategist at Bank of Tokyo Mitsubishi. viagra vs cialis get viagra no rx "We certainly do see what we call jackpot fatigue," said Chuck Strutt, executive director of the Multi-State Lottery Association. "I've been around a long time, and remember when a $10 million jackpot in Illinois brought long lines and people from surrounding states to play that game." generic link suggest viagra Texas has long championed accountability benchmarks for students, teachers, school administrators and districts based on student performance on state-mandated tests. That system helped serve as the basis for the creation of No Child Left Behind. viagra pfizer france en bus The two-time Vezina Trophy winner agreed to a tryout deal with the Panthers on Monday, nearly a year and a half removed from his last game. Thomas will be on the ice with Florida for practice today, and Panthers general manager Dale Tallon said his talks with the star of Boston's run to the 2011 Stanley Cup convinced him that the move was right. he procedure can be looked viagra super active According to UK researchers, shift work often leads to sleep deprivation and disruptions to the circadian rhythm (body clock) and this has been previously linked to an increased risk of certain conditions, such as breast cancer. anonymat

Creative CommonsDirac3000 (CC-BY-NC-SA)
Articles | Publié le 21.02.2012 L'Internet a été un vecteur de réaffirmation des alter ego. Il a permis une liberté exceptionnelle pour un soi numérique différent de son "être réel". Mais il est confronté désormais aux sphères d'influences de ses propres outils, de ses propres utilisateurs... et des États qui observent de plus près les échanges dans les réseaux.

L'identité numérique a tout d'abord été un double. Le film Catfish, à mi-chemin lui-même entre la réalité et la fiction, fait montre de ce "pouvoir" de création. Une mère de famille y défigure sa réalité. Elle prend tour à tour le rôle de sa fille cadette, à qui elle offre des capacités artistiques, ou de sa fille aînée qu'elle n'a plus revue depuis un certain temps, pour séduire le jeune artiste à qui elle s'adresse. Elle utilise Facebook comme un démultiplicateur des alter ego.

Cependant, la tendance pousse à une fusion entre identité numérique et civile. En lançant son réseau social l'été dernier, Google a même menacé de suppression tout profil contrevenant à la règle du "véritable nom". La raison invoquée par la firme de Mountain View est de ne pas créer d'interférences entre ses différents services (mail, Youtube, Blogger, etc.).

Nom de Zeus : Google

L'accompagnement du "soi numérique" est un enjeu quasi philosophique. Dans son livre Google God, sous-titré « Big Brother n'existe pas, il est partout », Ariel Kyrou étudie la position de la firme. Il emploie pour cela la métaphore du divin. Google, en effet, observe mais n'intervient pas directement dans la fabrication du contenu. Elle crée plutôt une « servitude volontaire ». On obtient ce qui nous plait en apparence, créant une proximité de « notre être réel avec notre avatar de données ». L'usage courant de l'Internet pose ainsi de nouveaux conflits sur la frontière entre l'usage privé, public et professionnel.
Devoir défendre sa e-réputation, soit l'image que possède ce double, en est une conséquence logique. Un certain contrôle s'opère via les services de Google, Facebook (qui le favorise avec sa légendaire légèreté en matière de vie privée), ou d'autres outils. Tout un chacun est en capacité d'être Big Brother. Avec ses amis, on peut se montrer une bouteille de bière à la main. Avec son patron, mieux vaut qu'elle soit remplacée par des chats. Toutefois, une étude française de Regionsjob1 montre que le poids des réseaux sociaux dans le recrutement est marginal. Moins de 10 % des employeurs ont déjà rejeté ou favorisé une candidature après un "googlage"... Bien qu'ils soient presque la moitié à le faire avant un entretien.

Au nom de la loi

La surveillance des réseaux est réelle aussi à un niveau plus élevé. L'Égypte a frappé les esprits en rompant le lien entre son pays et l'Internet le 28 janvier 2011, montrant le pouvoir potentiel, ici exacerbé, d'un État. En décembre dernier, lors de la diffusion des « Spyfiles  » par Wikileaks, Owni publie un dossier complet sur la surveillance du Web en Europe. Des sociétés européennes ont développé des logiciels espions, vendus en particulier aux pays du monde arabe. L'Europe de l'Ouest se révèle être plutôt adepte du cheval de Troie. Ces logiciels permettent de prendre le contrôle et de surveiller directement les téléphones portables ou les ordinateurs afin d'obtenir des données avant un éventuel cryptage. Le Chaos computer club, un groupe de hackers situé à Berlin, a montré que la police allemande y avait recours. En France, depuis la loi Loppsi2, un certain nombre d'entités sont autorisées à en utiliser. Tandis que, dans le même temps, le pouvoir judiciaire et exécutif n'hésite pas à faire appel à certaines structures de l'Internet pour recueillir ou supprimer certaines informations, comme l'a montré le dernier rapport de transparence de Google.3

L'anonymat et le pseudonymat n'ont jamais eu autant raison d'être sur l'Internet. Des logiciels permettent de maintenir un certain contrôle sur ses traces. Des hackers ont mis en place des systèmes de courrier informatique anonyme, via le cryptage en PGP . Il existe aussi la possibilité, grâce à privacybox.de, d'adresser un mail anonyme à un utilisateur de PGP sans s'y inscrire soi-même. Enfin, pour la navigation en général, une série d'extensions sur son navigateur protège en partie sa vie privée. Le réseau TOR fait passer une requête par une série de serveurs aux quatre coins du globe, pour brouiller les pistes. Certaines extensions permettent également d'établir un maximum de connexions sécurisées, en https, comme cela existe automatiquement pour les sites bancaires. Leur utilisation permet d'obtenir un espace de repos, dans une société toujours plus intrusive. Pour vivre heureux, vivons cachés.

1. Blog du Modérateur, RegionsJob, par Anne-Laure, 29/12/2011.
2. Loppsi : Loi d'organisation et de programmation pour la performance de la sécurité intérieure
3. Rapport de transparence de Google au premier semestre 2011

Côme Tessier, Nantes France